La réalité virtuelle (VR) dans notre quotidien

Dans cette mini-série, nous apprendrons que la VR fait désormais partie intégrante de notre quotidien et va au-delà du simple divertissement. Nous examinerons également les applications médicales (blog du 22 mai) et donnerons la parole à Dimitri De Rooze, Manager IT and Procurement de Zorgbedrijf Anvers (institution de soins), qui nous expliquera en quoi la VR permet des soins plus conviviaux dans les maisons de repos (blog du 29 mai).

Qu’est-ce que la VR ?
Les chiffres de l’Imec Digimeter démontrent que 63 % des Flamands connaissent le sens du terme. La VR plonge une personne dans un environnement artificiel créé numériquement, à l’aide d’un casque ou d’une visionneuse VR, c’est-à-dire un support pour smartphone tel que le Google Cardboard. Le Digimeter nous apprend également que près d’un Flamand sur dix déclare posséder un casque VR à la maison – même s’il s’agit habituellement d’une visionneuse –, tandis qu’environ trois Flamands sur dix l’ont essayé dans le cadre d’un événement ou chez des amis.[1]

Google Cardboard (visionneuse VR)

N’ayant pas trouvé de chiffres sur l’attitude des francophones face à la VR, nous signalons ici une étude internationale menée par Facebook ayant révélé que 45 % des Français pensent qu’ils utiliseront la VR au quotidien.

Potentiel
La VR présente une plus-value non seulement dans les jeux et le divertissement vidéo, mais aussi dans le secteur médical (par exemple, pour pratiquer de la chirurgie sur un patient virtuel) ainsi que dans le secteur touristique (pour visiter virtuellement un hôtel/lieu de vacances avant de réserver un voyage).

Médias
Les médias n’échappent pas non plus au microbe de la VR. Le New York Times a ainsi publié un documentaire en VR et distribué un million de visionneuses en carton VR à ses abonnés. The Displaced vous embarque dans l’histoire de trois jeunes réfugiés et vous fait vivre leurs rudes conditions de vie dans les camps de tentes.

Classes sans frontières
À partir d’une salle de classe virtuelle, planer à travers le système solaire, admirer un récif corallien de près ou encore voyager vers une certaine destination : c’est tout à fait possible ! En intégrant des photos et vidéos à 360 degrés aux cours, la VR offre aux élèves une meilleure immersion dans les sujets étudiés.

Art
Art et VR semblent faits l’un pour l’autre et les expériences immersives ont par conséquent le vent en poupe. Jusqu’au 19 mai, Bozar propose l’événement VR Spheres, qui vous emmène en voyage virtuel à travers le cosmos en 3 x 15′. Peut-être avez-vous aussi marché dans les pas de Van Gogh dans les rues d’Arles à la Bourse de Bruxelles ? Ou avez-vous déjà visité l’une des expositions virtuelles sur Breugel ? Une nouveauté est la possibilité de les parcourir aussi en ligne à la maison, à condition de disposer d’un casque VR.

Faire du shopping virtuel, essayer une voiture ou skier sur une pente raide : la VR ouvre le champ des possibles. Contaminé(e) par le virus ? Alors, ne tardez pas à programmer une visite du plus grand parc virtuel d’Europe à Mouscron.  

La semaine prochaine : la VR dans les applications médicales


[1] Source des chiffres : Imec.Digimeter 2018. Digitale mediatrends in Vlaanderen, p. 94 et suiv.

Published by

Related Posts