Le 6 mars 2018, une campagne fédérale d’information sur les risques nucléaires a été lancée, dans laquelle les pharmaciens se sont vus attribuer un rôle clé, à savoir la distribution préventive de comprimés d’iode à la population.

De quoi s’agit-il ?

Le 6 mars 2018, une campagne fédérale d’information sur les risques nucléaires a été lancée, dans laquelle les pharmaciens se sont vus attribuer un rôle clé, à savoir la distribution préventive de comprimés d’iode à la population. L’iode livré (par paquet de 10 comprimés pour un maximum de 4 personnes) devait être enregistré au nom de la personne qui collectait les comprimés. La livraison devait être accompagnée de conseils et d’informations ad hoc à l’aide d’une brochure. Le pharmacien a reçu une rémunération unique de 120 euros pour la distribution et l’orientation du KI. Après le début de la campagne, APB et OPHACO, par l’intermédiaire de Farmaflux, ont soumis au SPF Affaires intérieures des statistiques mensuelles sur les comprimés d’iode livrés par région. Selon les données anonymes et agrégées de FarmaFlux, conformément à la législation RGPD, 2 090 pharmacies ont livré un total de 262 592 paquets au cours des mois de mars et avril 2018. Près de 75% d’entre elles ont été délivrées à 180 509 patients individuels et plus de 25% aux responsables de 2 845 écoles, crèches, etc. Plus de 85 % des paquets ont été livrés en dehors des zones à risque nucléaire.

En raison des récents développements, le gouvernement a de nouveau soulevé la question des derniers chiffres de vente de pilules KI.

Finalité du traitement

Dans le cadre de l’établissement d’un rapport à des fins statistiques, plus particulièrement sur le nombre de boîtes d’iodure de potassium livrées, FarmaFlux est chargé de traiter les Données à caractère personnel en données agrégées et anonymes et de mettre ces résultats (agrégés et anonymes) à la disposition du SPF Santé publique dans le cadre du plan d’urgence pour le risque nucléaire.

Méthode de traitement

Le CNK du produit est traité à des fins statistiques.

Ces données personnelles sont traitées ( de manière anonyme et pseudonyme) pour obtenir le nombre de comprimés d’iode délivrés par pharmacie.

Type de données personelles 

Ki 1 1Ki 2 1
Ki 3

Categorie Betrokkene Fr 1 (1)

Durée du projet

Ce projet n’est réalisé qu’à la demande spécifique du gouvernement dans des cas très précis

 

Délai de conservation
Les données de ce traitement sont établies et supprimées mensuellement.

Liens

 

Information supplémentaire

Personne de contact du projet


bert.hertenweg@ibz.fgov.be
paul.pardon@gezondheid.belgie.be

Personne de contact auprès de FarmaFlux

Marc Buckens
info@farmaflux.be


Dernière mise à jour le 20/10/2022

Suivez-nous sur...

nos canaux de médias sociaux. Restez au courant des dernières innovations dans le secteur de la santé, des gadgets technologiques, etc.