PICTO PHARMA « in the picture »

Bon nombre de personnes peuvent avoir des difficultés à comprendre les informations données par un médecin ou un pharmacien au sujet de leur santé. L’équipe de la pharmacie Square Levie à Bruxelles s’est attelée à ce problème auquel elle est confrontée au quotidien. Sophie Etienne, pharmacienne et membre du comité directeur de l’union professionnelle de Bruxelles (UPB-AVB) nous explique leur parcours.

La littératie en santé (« Health Literacy ») est un terme qui désigne la capacité d’une personne à chercher, comprendre et utiliser les informations de santé de base et les options de traitement qui s’offrent à elle et à prendre des décisions éclairées sur sa propre santé. (Source : HealthNest) L’âge, le niveau d’éducation et le statut d’immigration sont toutefois des facteurs qui influencent le niveau de connaissances d’un individu en matière de santé. Indépendamment de ces connaissances, les états pathologiques et les barrières linguistiques peuvent également nuire à la capacité de suivre les instructions du traitement.

Pictogrammes
Pour permettre au pharmacien d’offrir à chaque patient des soins pharmaceutiques de qualité, quelles que soient la langue de ce dernier, ses connaissances en matière de santé ou sa culture, la pharmacie Square Levie a développé, en collaboration avec l’UPB-AVB, un outil de communication : PICTO PHARMA. Sophie Etienne : « Nous avons profité du stage d’un étudiant canadien en 2017 pour démarrer ce projet, comme notre pharmacie était fréquentée par beaucoup de personnes qui ne maîtrisaient ni le français, ni le néerlandais, ni l’anglais. Nous nous sommes basés sur le projet des pictogrammes en ligne de la Fédération Internationale Pharmaceutique (FIP) pour en faire un outil exploitable en officine. Cet ‘outil maison’ fait au sein de notre pharmacie a remporté le Well Done MSD Health Literacy Award dans la catégorie « first line » (première ligne) en 2017. Vu les retombées dans la presse et le succès suite à cette remise de prix nous avons proposé l’outil à l’UPB-AVB afin de le proposer aux autres pharmaciens. La qualité, l’efficacité et la pertinence ont été évaluées en collaboration avec l’ASBL Cultures & Santé, onze pharmaciens bruxellois et un groupe d’étudiants en alphabétisation. »

Un succès couronné d’un prix
Ces pictogrammes ont été mis gratuitement à la disposition de chaque pharmacie bruxelloise, grâce au soutien de la COCOM. Par après, d’autres pharmaciens, médecins et prestataires de soins de santé ont pu l’acheter au prix coûtant. Ce fut un franc succès. Sophie Etienne : « Nous avons eu de bons retours des pharmaciens, qui le trouvaient très pratique. Une soirée de lancement était également prévue dans le courant du mois de mai, mais la pandémie en a décidé autrement. »

PICTO PHARMA s’est donc inspiré des pictogrammes de la FIP testés et validés pour les exporter depuis le logiciel et les imprimer. Une boîte PICTO PHARMA contient dix planches au format A4 avec les pictogrammes, regroupés par thème, par ex. les symptômes, les effets secondaires, les formes d’utilisation des médicaments (crème, sirop, gélule…) ainsi qu’un mode d’emploi et deux tableaux blancs avec des schémas de médication. Sophie Etienne : « On peut disposer le tableau blanc avec le schéma de médication sur le comptoir et expliquer au patient à l’aide des pictogrammes qu’il doit, par exemple, prendre le médicament une demi-heure avant le repas pendant 10 jours. Après les explications, on remet un schéma de médication imprimé au patient pour qu’il puisse suivre les instructions chez lui. » (Voir illustration ci-dessus)

Voilà un outil très pratique en pharmacie, surtout en période de COVID-19 où le port du masque ne simplifie pas la compréhension des personnes ayant un faible niveau de littératie en santé. L’outil est bilingue et peut être commandé auprès des unions professionnelles.

Published by

Related Posts