Appel chaleureux à tous les pharmaciens

Comment pouvons-nous encore améliorer les applications e-santé ? Pour répondre à cette question, les autorités ont lancé fin octobre eHealthMonitor 2019. En tant que point du Plan d’Action eSanté 2019-2021, cette enquête s’intéresse aux expériences pratiques des prestataires de soins et des patients au sujet de l’utilisation des applications numériques dans le secteur des soins.

L’enquête se termine après les vacances de Noël et s’adresse à différents groupes cibles : patients/citoyens, médecins généralistes, spécialistes, pharmaciens, infirmières (à domicile) et aides-soignants. Tous se verront proposer des questions spécifiques sur les applications pertinentes pour eux. Le feedback servira notamment à orienter la politique en matière d’e-santé, à prendre de nouvelles décisions, à améliorer, s’il y a lieu, l’appui aux prestataires de soins et aux patients, etc.
La ministre de la Santé, Maggie De Block: “Avec l’e-Health-Monitor, nous voulons déterminer ce qui doit être amélioré, selon les prestataires de soins et les patients. Le retour d’information nous aidera à améliorer la qualité et la convivialité de nos applications e-Health“.

Rattraper le retard
Toutefois, il semble que le nombre de pharmaciens qui ont actuellement participé à ce sondage soit très faible comparé aux autres prestataires de soins. D’où notre appel chaleureux. Remplir le questionnaire ne prend qu’un quart d’heure et se fait facilement en ligne, de préférence sur un ordinateur portable et non sur un smartphone. Les questions portent toujours sur l’année écoulée, c’est-à-dire la période allant d’octobre 2018 à septembre 2019 inclus. Le sondage demande votre opinion, il n’y a donc pas de bonnes ou de mauvaises réponses.

Chez nos voisins
Imec et WeLL ont réalisé cette enquête pour le compte des autorités et elle sera réitérée chaque année. Aux Pays-Bas, la 7e édition du eHealthmonitor vient de sortir. Leurs chiffres montrent d’un côté que la majorité des prestataires de soins interrogés sont enthousiastes quant à l’utilisation des TIC dans les soins de santé et de l’autre côté qu’un ” sentiment d’urgence” est créé, où la santé en ligne est devenue un élément indispensable des soins de santé.

Cagnotte de prix
Pouvons-nous vous demander de remplir ce questionnaire, afin que nous, les pharmaciens, soyons représentés de manière égale dans les résultats ? Avez-vous besoin d’un coup de pouce supplémentaire pour participer ? En remplissant ce questionnaire, vous gagnerez peut-être un des bons de la cagnotte de 4.000 euros !

Faites passer le mot !

Published by

Related Posts