Chaque fois qu’un patient visite une pharmacie, son identité, le code CNK du médicament délivré, la date de délivrance, la quantité délivrée et la posologie sont enregistrés dans le DPP. L’objectif est de fournir un aperçu de l’historique médicamenteux du patient et de traiter les données sur les soins pharmaceutiques continus afin de soutenir au maximum le pharmacien dans l’exécution de sa tâche de soins.

FONCTIONNEMENT

Ces données entrantes sont stockées dans la base de données centrale du DPP sous une forme cryptée via le TIP. Seuls les pharmaciens d’officine ont accès à cette base de données centrale, moyennant le consentement éclairé du patient (voir ci-dessous). Les données relatives aux médicaments peuvent uniquement être consultées dans la pharmacie où le patient vient retirer ses médicaments. Le partage du dossier pharmaceutique n’est pas une obligation et le patient peut à tout moment révoquer son consentement éclairé.

Grâce au DPP, chaque pharmacien auquel s’adresse un patient, qui lui a donné son consentement éclairé, disposera d’un aperçu complet des médicaments et pourra lui offrir un accompagnement optimal.

Consentement éclairé

Le consentement éclairé ou « consentement eHealth » s’inscrit dans le cadre de l’autonomisation du patient, le patient prenant lui-même sa santé en main. Il s’agit du consentement explicite fourni par le patient à ses prestataires de soins pour partager ses données de santé par voie électronique et de manière sécurisée.

Au cours de notre vie, nous consultons différents prestataires de soins. En donnant votre consentement, vous acceptez que les personnes qui vous traitent partagent entre elles des informations sur votre santé. En effet, elles pourront vous offrir un meilleur traitement si elles collaborent et connaissent vos antécédents médicaux. Elles peuvent vous dispenser plus rapidement des soins et vous éviter de subir des examens inutiles.

Expliquez clairement à votre patient: